Quatre forages pour le réseau européen de canalisations de carburant

Un système de canalisations pour l'approvisionnement en carburant de divers aéroports traverse les Pays-Bas. Certains de ces pipelines ont atteint la fin de leur durée de vie utile et doivent être remplacés. Pour cette opération de remplacement, nous avons été mandatés par l'entrepreneur Visser & Smit Hanab pour mesurer quatre travails de forages dans la région de Vlijmen et Hertogenbosch.

De nombreux pipelines se trouvent sur le sol néerlandais, par exemple pour l'eau potable et les eaux usées, l'électricité et le gaz naturel. En plus de ces pipelines nationaux, il existe également un autre réseau de pipelines, qui fait partie du Central European Pipeline System. Le CEPS est un réseau transfrontalier de canalisations en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne et en France, qui approvisionne en carburant des clients militaires et civils tels que les aéroports de ces pays. Le système a été mis en place dans les années 1950 en collaboration avec l'OTAN. La partie néerlandaise du système se compose de 550 kilomètres de canalisations, reliées à un dépôt central et à deux dépôts auxiliaires. Chaque année, 4,5 milliards de litres de carburant sont pompés dans ce réseau. La maintenance est effectuée par la Défense Pipeline Organisation du ministère de la Défense (DPO). Ils effectuent quotidiennement des contrôles de sécurité stricts, ce qui montre qu'une partie du réseau doit être remplacée.

Ce projet impliquait quatre travaux de forage, mesurant 823, 332, 994 et 1374 mètres de longueur. Les quatre forages ont été forés dans la zone comprise entre la Meuse et l'autoroute A59, près de Vlijmen et de Hertogenbosch. Parce que la profondeur minimale du tracé n'est que de 1,20 mètre à certains endroits, il était d'une grande importance de surveiller la pression annulaire lors de ces forages. Il devait être foré sous des terres agricoles, des bâtiments et diverses routes secondaires, mais aussi sous le lac d'Engelen. Le plus long des quatre forages traversait également l'autoroute A59. En bref, il y’était plein de facteurs qui peuvent fortement influencer les résultats de ces forages. De plus, après achèvement, entre 60 000 et 500 000 litres de kérosène par heure seront pompés par cette conduite d'un diamètre de seulement 27 cm, à une pression de 80 bars. La sécurité et la précision sont donc de la plus haute importance pour éviter des problèmes ultérieurs tels que des fuites et pour protéger l'environnement au-dessus.

Grâce au Drillguide Gyro Steering Tool et à la bonne coopération avec l'équipe de forage VSH, les quatre forages ont été réalisés avec succès, avec une extrême précision et dans les délais impartis. Le DPO peut remplacer en toute sécurité les pipelines existants et continuer à assurer une livraison sans heurts aux aéroports civils et militaires.

Retour au présentation